Cultiver l’intuition Depuis 6 Générations

Trijol - Philosophie

philosophie

la culture de l’excellence

C’est en 1859 au cœur de la région de Cognac, à Saint-Martial-sur-Né, que le premier alambic de la maison Maxime Trijol est installé.

Aujourd’hui, la maison en compte 22 à 25 hectolitres. La maison Maxime Trijol se caractérise en cultivant elle-même ses propres vignes en plus du travail de distillation et de vieillissement.

La maison contrôle ainsi toutes les étapes de la chaine de production du Cognac  : culture de la vigne, distillation, vieillissement et mise en bouteilles.

Une philosophie de l’excellence qui s’est transmise de génération en génération.

Signature Trijol

LE SAVOIR-FAIRE

l’art de la transmission

En 1954, Maxime Trijol devient courtier en vins et eaux de vie de cognac. C’est en 1962, qu’il devient officiellement distillateur de profession.

En 1972, Jean-Jacques Trijol succède à son père. Il perpétue avec la même passion et le même soin que ses ancêtres un savoir-faire unique dans la fabrication de produits d’exception.

En 2013, ses deux filles, Anne-Sophie et Pauline le rejoignent à la tête de leur propriété et de leurs 22 alambics.

Une histoire de famille qui marie harmonieusement tradition et modernité au fil des générations, pour la pérennité de l’une des plus importantes distilleries de Cognac, en tant que société indépendante et familiale.

Famille Trijol - 1
Famille Trijol - 2

Du vignoble aux alambics

viticulteurs et distillateurs

Le vignoble de la Famille Trijol s’étend sur les 2 plus prestigieux crus des 78 000 hectares de vignes du Cognac : la Grande et la Petite Champagne. Le principal cépage cultivé est l’Ugni-Blanc.

Les vendanges commencent fin septembre, début octobre. Le pressurage des grappes se fait immédiatement après la récolte. Le jus obtenu est mis à fermenter aussitôt.

Pressurage et fermentation nécessitent une attention particulière. Ce sont deux étapes importantes pour la qualité finale de l’eau de vie Maxime Trijol.

Après une fermentation d’environ 2 semaines, les vins obtenus titrent autour de 9%vol. à 10% vol. Acides et peu alcoolisés, les vins sont prêts pour la distillation qui doit s’achever obligatoirement le 31 mars suivant afin de bénéficier de l’appellation Cognac.

L’addition de dioxyde de soufre étant interdite, l’acidité est le seul facteur de conservation des vins.

A ce titre, l’Ugni-Blanc, cépage tardif, possède une acidité naturelle élevée indispensable à l’élégance et la finesse des eaux de vie de Cognac.

Distilation Trijol
Trijol - In the world

LA QUALITé

que tout le monde mérite

Cette qualité s’adresse à tous consommateurs, exigeants et puristes, qui trouvent tous leur satisfaction dans la gamme de la Maison Maxime Trijol. C’est à travers une implantation internationale qui incarne parfaitement le «  tout le monde  » de leur devise.

MAXIME TRIJOL dans le monde

Trijol - Blason

Le blason

l’art et l’identité d’une maison

Depuis 1859 la maison Maxime Trijol est portée par des valeurs intemporelles de noblesse et de vertu, symbolisées à travers un blason.

LES LIONS

Si les lions symbolisent la force, la majesté, la suprématie et le courage, le fait qu’ils regardent en arrière rappelle l’héritage et la tradition. Celle que la Maison Maxime Trijol cultive de génération en génération.

LES épées

Les épées rappellent le combat de chaque instant qu’est celui de travailler avec les aléas de la nature. La vigne, les vendanges, le pressurage, la fermentation, l’élevage en fûts de chêne, l’assemblage : l’élaboration des Cognacs Maxime Trijol est un combat de chaque instant.

LA couronne

La couronne évoque quant à elle la souveraineté. Elle est un symbole de puissance et de protection. La protection des vignobles, la puissance du savoir-faire de l’élaboration des Cognacs Maxime Trijol